Feutrer la pierre liquide

Il y a sept mille ans, en Mésoponamie, les humains ont commencé à construire les ancêtres des Ziggurat, les pyramides d’argile – photo ci-dessus.

Si certains de ces ouvrages n’ont pas complètement « fondu » c’est que les bâtisseurs mettaient des sortes de tissus qui armaient l’argile.

***

Quand les humains ont su faire des tissus de fibre de verre ils ont immédiatement pensé à armer les ouvrages de pierre liquide – béton de ciment.

Textilbetonbrücke_Kempten

Pont en « textilbeton ».

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Textilbetonbr%C3%BCcke_Kempten.jpg

***

Pour faire de la pierre liquide solide on peut aussi « feutrer » des fibres – de verre, d’acier, etc..

L’analogie avec le travail des faiseurs de textile est toujours là.

Observer une artiste feutreuse peut inspirer l’artiste de la pierre liquide.

.

.

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s